Le projet pédagogique de l'école de musique

Apprendre la musique à l’école Vibra Siam

La musique est une forme d’expression, une forme de langage. Comme tout langage, il permet de dire et de partager, mais nécessite aussi un apprentissage pour s’en servir librement, seul ou en collectif. Voilà pourquoi, pour y parvenir un parcours d’apprentissage à l’école Vibra Siam est articulé autour de deux temps : un premier instrumental et un second de jeu collectif. Ces deux temps sont indissociables et indispensables pour atteindre un objectif primordial : le plaisir de la musique.

De plus, notre école Vibra’Siam accorde une importance capitale à la dimension collective, et incorpore à tous les niveaux le « jouer ensemble », véritable fer de lance de notre pédagogie que cela soit au sein des projets de l’école, au sein des pratiques collectives de l’école, dans les Ateliers d’expression musicale et même lors de certains cours d’instrument, lors des semaines de pédagogie de groupe, autant de points qui seront développés ci-dessous.

Nous veillons aussi à respecter le rythme d’apprentissage de chacun.

Les projets de l’école Vibra’Siam

Parce que se rencontrer autour d’artistes professionnels et amateurs est une source de motivation, de progrès et de plaisir, plusieurs projets animent l’école Vibra’Siam chaque année. Ces projets sont de diverses natures, et peuvent concerner tel ou tel ensemble de l’école, mais aussi rassembler un grand nombre d’élèves.

Le SIAM mène aussi dans le cadre de sa mission de développement culturel des projets qui englobent plus que l’école de musique, ce sont les « Artventures ». Ces « Artventures » ont vocation de rassembler autour d’une création artistique. Ce fut par exemple le cas lors de la création du ciné concert « Ravissement» en 2018, qui a vu des professionnels diriger une équipe d’amateurs pour la réalisation d’un film muet. Ce film a ensuite été mis en musique par le compositeur Romain Desjoncquères qui a dirigé un orchestre d’élèves lors de plusieurs dates au Vallon des arts à Ecouflant, au Carré des arts à Verrières en Anjou, au THV à Saint Barthélémy d’Anjou et aussi au Gaumont Angers lors du festival premiers plan.

Le cours d’instrument et les semaines de pédagogie de groupe

Le cours d’instrument dure 30 minutes. Cependant, plusieurs fois dans l’année, au cours des semaines de pédagogies de groupes, ce temps se voit allongé et est dispensé à plusieurs instrumentistes du même niveau pour permettre les rencontres et la création de petits ensembles.

Il est proposé aux élèves, au bout de plusieurs années de présenter le CAP Musical, qui consiste à présenter un programme musical sur scène, devant un jury bienveillant composé d’enseignants. Ce CAP musical est préparé toute l’année lors d’ateliers spécifiques accompagné par les professeurs.

Consulter la fiche explicative du Cap Musique de l'école Vibra'Siam

Première pratique collective : l’AEM

Le temps collectif, lors des premières années (dont le nombre est variable suivant le rythme d’apprentissage de chacun) est enseigné sous la forme d’un atelier, appelé AEM, initiales de Atelier d’Expression Musicale. Regroupant un ensemble d’instrumentistes, cet atelier d’une heure et demie permet de commencer à jouer de son instrument avec les autres et d’acquérir une culture musicale solide : La découverte d’univers sonores variés, le ressenti corporel, la création, l’improvisation, les bases de la notation, les maîtrises du rythme et du tempo, le « jouer ensemble ». Le jeu instrumental et la voix sont au cœur de l’apprentissage et au service du savoir. Le cursus se décline en groupes constitués selon les acquis des musiciens et leurs âges et la notion de « niveau » disparaît de l’appellation des ateliers, faisant place à des noms de constellations. Les musiciens débutants (à partir de 7 ans) se retrouvent en groupes de 10 élèves environ selon leur âge et leur domiciliation. Ils viennent avec leur instrument à cet atelier aux allures d’orchestre et acquièrent la boîte à outils musicale nécessaire à une véritable autonomie musicale.

Le Cap AEM : L’autonomie musicale s’articule autour de plusieurs notions qui sont les piliers de l’AEM : l’écoute, l’aisance rythmique, l’aisance corporelle (qu’elle soit vocale ou instrumentale), la création, l’improvisation, la curiosité musicale, l’écriture et la lecture. Lorsque ce but d’autonomie est atteint, souvent au bout de 4 ou 5 ans, l’élève est invité à passer son CAP AEM. Le CAP AEM, c’est une petite épreuve à réaliser en lien avec le travail mené en AEM. Il permet de mettre en avant et de faire reconnaître les connaissances et savoir-faire acquis par le musicien lors des premières années de son apprentissage.

Les pratiques collectives au SIAM

Le cap AEM obtenu, le musicien peut ainsi choisir de rejoindre une pratique collective de son choix au SIAM.

Rock, jazz, électro, classique, fanfare, Batucada… Les pratiques collectives du SIAM sont autant d’ateliers, d’ensembles et de groupes qui sont le fruit de propositions des univers propres à chaque enseignant.

Les « A vous d’jouer »

Il est proposé de se produire dans des conditions de scène lors des « A vous d’jouer », seul ou en groupe, ou encore accompagné par l’enseignant accompagnateur de l’école. Pour répéter à plusieurs ou accompagné/dirigé par un enseignant, des temps sont également prévus sur réservation avec ou sans enseignant.